Eglise de Dampierre

dimanche, mars 26, 2006

Il faut qu'il croisse et que je diminue, Jean 3, 22-36

Après cela, Jésus se rendit avec ses disciples au pays de Judée, et il y séjourna avec eux, et il baptisait. Jean aussi baptisait à Ennon, près de Salim, parce qu'il y avait là beaucoup d'eau, et l'on venait, et l'on était baptisé, Car Jean n'avait pas encore été jeté en prison.

Or, il s'éleva une discussion entre les disciples de Jean et un Juif touchant la purification. Et ils vinrent trouver Jean, et lui dirent : "Maître, celui qui était avec toi au delà du Jourdain, et à qui tu as rendu témoignage, le voilà qui baptise, et tous vont à lui. "

Jean répondit : "Un homme ne peut prendre que ce qui lui a été donné du ciel. " "Vous m'êtes vous-mêmes témoins que j'ai dit : je ne suis point le Christ, mais j'ai été envoyé devant lui. Celui qui a l'épouse est l'époux ; mais l'ami de l'époux qui se tient là et qui l'écoute, est ravi de joie à la voix de l'époux. Or cette joie qui est la mienne, elle est pleinement réalisée. Il faut qu'il croisse et que je diminue. Celui qui vient d'en haut est au-dessus de tous ; celui qui est de la terre est terrestre, et son langage aussi. Celui qui vient du ciel est au-dessus de tous ; Et ce qu'il a vu et entendu, il l'atteste ; mais personne ne reçoit son témoignage. Celui qui reçoit son témoignage, certifie que Dieu est véridique. Car celui que Dieu a envoyé dit les paroles de Dieu, parce que Dieu ne lui donne pas l'Esprit avec mesure. Le Père aime le Fils, et il lui a tout remis entre les mains. Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; mais celui qui ne croit pas au Fils ne verra pas la vie ; mais la colère de Dieu demeure sur lui. "

1 commentaire:

  1. "Il faut qu'il croisse et que je diminue."

    Oui, c'est cette phrase que nous devons toujours avoir en tête quand nous nous occupons de transmettre aux jeunes. Il faut Le laisser prendre la Première place dans nos discours, et nous, s'effacer derrière Sa Parole...

    RépondreSupprimer